LAVAL / ABBR : LE DEBRIEF

Share on Google+Share on Facebook

23435236_2081926391821110_8896061470115321919_n

Retour sur le match du week-end dernier contre Laval et le derby de ce samedi contre Calais qui s’annonce très chaud.

Peux-tu nous faire un petit débriefing sur le match de samedi contre Laval ?

Avec un groupe réduit à 6 joueurs plus le jeune Killian, nous avons réalisé une première mi-temps idéale avec des points, des fautes provoquées, des rebonds et très peu de faute sifflée contre nous.

A la sortie des vestiaires, l’équipe n’a pas réussi son entame de troisième quart temps, tout en subissant le réveil des Lavallois. N’ayant qu’une seule solution de rotation pour contester leur domination nous avons essayé de proposer différentes défenses mais sans le succès escompté.

Kévin s’est aussi retrouvé avec 3 fautes et donc dans l’impossibilité de rester sur le terrain. La difficulté s’est accentuée au début du quatrième lorsque David a écopé d’une disqualifiante suite à deux antisportives.

Malgré cela les garçons se sont battus jusqu’à la dernière seconde en produisant un pressing tout terrain qui malheureusement ne nous a pas fait récupérer de ballon décisif. 

Quels sont les aspects positifs à retenir de ce match ?

Les joueurs ont montré des qualités de battant tout au long du match et nul doute que leurs efforts vont finir par payer.

Quels sont les aspects négatifs à retenir de ce match ?

Bien évidement la défaite mais aussi l’impossibilité de pouvoir proposer aux supporters présents à Laval la convivialité que procure une victoire.

Que penses-tu de Calais qui est notre prochain adverse dans un derby qui s’annonce bouillant ?

Calais dispose d’un effectif de qualité avec un centre d’intérêt sur le poste 4, l’américain Reed. Je n’écarterai aucun joueur car chacun est capable de tirer à 3 pts pour les extérieurs et dominer la raquette pour les joueurs intérieurs.

François Cazier le meneur de jeu est aussi un point clé dans l’organisation, sans oublier le coach Christian Cléante qui sera préparer la rencontre aux petits oignons. Si vous ajoutez à cela l’impact d’un derby je confirme que cela sera bouillant car nous allons livrer bataille pour l’emporter !