ELEKA « J’AVAIS ENVIE DE JOUER ICI POUR CES COULEURS »

Share on Google+Share on Facebook

Camille eleka

 

(Re)Découvrons Camille Eleka, un des nouveaux visages du club. Son parcours, son envie de rejoindre le club, ses objectifs pour la saison, vous allez en savoir un peu plus sur le numéro 9 de l’ABBR. 

Bonjour Camille, est-ce que tu peux te présenter ?

C.E. : Je mesure 1m96, j’évolue au poste d’allier. J’ai commencé le basket à Caen en poussin jusqu’à mes 18 ans, j’ai enchaîne avec 3 ans en N2. J’ai ensuite évolué à Chalons, où j’ai connu l’Équipe de France Espoirs avec la génération 88. Par la suite j’ai beaucoup voyagé dans divers clubs de N1 : Autun 1 an, Cognac 2 ans, Brest 1 an, et Lorient. J’ai finit par revenir à Caen pour le projet ambitieux du club initié il y a quelques années. Je suis resté 4 ans, le bilan est de deux montées et 4 play-offs, le club monte en pro B cette année. Et cette année j’ai fait le choix de rejoindre Berck.

Pourquoi le choix ABBR ?

C.E. : Je me voyais mal rester à Caen pour être sur le banc en Pro B. Je sors d’une blessure au tendon d’Achille, et je souhaité intégrer une équipe qui joue les premiers rôles en championnat. Ce qui me motive ce sont les projets, et celui de Berck était très intéressant. L’objectif c’est le titre et s’installer le plus longtemps possible ici. Je connais cette ville de basket, ça fait 5 ans que je joue contre Berck et je suis toujours impressionné par le palais des sports. J’avais envie de jouer ici pour ces couleurs.

 Qu’est-ce que tu vas apporter à cette équipe ? 

C.E. : Je vais apporter mon expérience, sur le terrain et en dehors. Nous sommes plusieurs joueurs à connaitre le niveau au-dessus, nous avons un rôle important. Sur le terrain je vais amener de l’énergie, des qualités de shoot, et de la défense, car une défense solide est une clé de ce championnat.

Est-ce que tu penses qu’il y a quelque chose à faire cette saison ? 

C.E. : On a une équipe armée, si tout le monde fait le pas de plus, ne triche pas, on a les moyens d’atteindre nos objectifs. Tours et Angers sont de grosses écuries, mais on se place comme challenger. On a un effectif complet, une équipe large qui peut répondre aux blessures : une équipe polyvalente.

Un petit mot pour les supporters ?

C.E. : Je sais ce que c’est de venir jouer contre l’ABBR dans son palais, on vous attend donc nombreux, aussi dur et impitoyable avec les adversaires.

 

Propos recueillis par Jérémy Dupont.