BILAN DE LA PHASE ALLER

Share on Google+Share on Facebook

22424324_899412546882523_2970548071194381956_o

Rencontre avec Bruno Fiolet, Président de l’ABBR, qui s’est prêté au jeu des questions/réponses afin de tirer un bilan à la mi-saison et de nous faire part des enjeux du club pour l’année 2018. 

Quel est votre sentiment après cette 1ère partie du championnat ?

 B.F : Je pense que nous n’avons pas toujours su s’adapter et répondre aux différents obstacles qui se sont dressés devant nous.

Quel message pouvez-vous apporter aux supporters et aux partenaires ?

B.F : J’ai compris leur désarroi, mais ce sont dans les moments difficiles qu’il faut rester solidaires.

Avez-vous songé à des changements au sein de l’équipe ou du club ?

B.F : Il est légitime pour un président de réfléchir ou d’envisager “le fameux électrochoc “, mais avant tout, je suis attaché à la recherche de solutions.

J’ai toujours dialogué avec le coach, le staff technique et les joueurs puisque de toute façon les solutions sportives ne peuvent venir que d’eux.

Avez-vous pris des décisions ?

B.F : J’ai mis tout le monde devant ses responsabilités, chercher un ou des responsables aurait été très néfaste au groupe et chacun aurait reporté la responsabilité sur l’autre alors que celle-ci était collective.

Et que pensez-vous du match d’Angers ?

B.F : C’est la réponse à toutes mes questions (que je me pose depuis un trop long moment) :

Equipe solidaire, combattive et vertueuse avec de vraies valeurs collectives. Des joueurs au service de l’équipe qui ont été représentatifs du club.  Nous avons pratiqué un jeu rapide et différent avec seulement cinq pertes de balle, ce qui prouve que nous sommes aller chercher des solutions.

En un soir, les supporters qui ne s’attendaient surement pas à une telle soirée, ont retrouvé leur équipe avec des vraies valeurs.

Et maintenant ?

B.F : C’est un match de référence sur lequel le Groupe (Staff et joueurs) doit prendre ses repères.

Nous ne devons plus nous plaindre de nos petits malheurs et positiver en se remémorant qu’un Samedi 9 Décembre, 7 Joueurs (-2 rapidement sanctionnés) ont battu la meilleure équipe de Nationale 2.

Et l’avenir ?

B.F : L’avenir c’est l’ABBR avec ses 18 équipes, sa section Handisport, Féminine, Masculine ses écoles de Mini Basket que je vous encourage à aller constater les progrès chaque weekend dans les salles de sport de Berck, Groffliers et Rang du Fliers.

Quels sont vos souhaits ?

B.F : Pour 2018, je souhaite que notre équipe locomotive soit exemplaire auprès de tous nos jeunes et qu’elle apporte joie et bonheur lors des matchs aux nombreux supporters de l’ABBR. 

 

Bruno FIOLET Président de l’ABBR