ABBR / TOURS : LE DEBRIEF

Share on Google+Share on Facebook

IMG_0036 3

Après le match de ce week-end face à Tours, nous retrouvons le coach pour faire un point sur cette rencontre, et sur la prochaine journée de championnat.

 Quels sont les aspects positifs et négatifs à retenir de ce match contre Tours ?

P.J : Je suis frustré de la défaite car les joueurs ont fait le travail en amont du match et pendant le match. C’est vraiment malheureux de ne pas obtenir le fruit de cet investissement.

Lors du coup de sifflet final, les joueurs ont eu pour satisfaction du devoir accompli un tonnerre d’applaudissement de la part du public qui ne s’est pas trompé sur l’implication des joueurs.

Le plan de jeu qui était, entre autre, de limiter offensivement Lesieu et de jouer Ramphort a fonctionné. Défensivement les garçons ont trouvé du plaisir à donner les aides pour gagner les ballons (10) et provoquer des fautes en attaques (25).

Malheureusement notre défaillance dans l’adresse extérieure ne nous a pas permis d’obtenir du spacing et donc de la fluidité dans les in-out.

Je regrette de ne pas avoir remis Babacar dans la fin du quatrième quart temps même si le groupe se comportait très bien.

Les lancers francs ratés dans le dernier quart temps sont aussi un lourd préjudice dans le décompte final. Devant un Palais des Sports aussi bouillant les supporters reviendront assurément car il se profile des grosses affiches comme Calais et Angers.

 Un petit mot sur Laval notre prochain adversaire ?

P.J : Sur un plan général je dirai qu’ils ont une attaque très performante mais une défense plus soft. Je n’ai pas encore fait mon analyse sur cette équipe mais nous savons que notre défense devra être une citadelle imprenable.

Ils vont nous attendre de pieds fermes, eux qui sont juste derrière à 1 match. Nous avons suffisamment laissé de points en championnat mais qui finalement forgent notre groupe sur nos points forts et faibles. L’équipe commence à bien se connaître et il faut tout de suite rebondir dans ce championnat qui comme prévu est acharné.