ABBR // RENNES : LE DEBRIEF

Share on Google+Share on Facebook

 

 

J20

Aux coudes à coudes tout au long du match, les Berckois (malgré leur effectif encore réduit : Hello et Weber blessés) ont tenu tête à une équipe de Rennes très adroite. Le palais a retenu son souffle les deux dernières minutes pour finalement voir, au bout d’un suspense intenable mais avec bonheur, son équipe s’imposer 79 à 77. Retour sur le match avec le debrief du coach, Pascal JULLIEN.

 

Beaucoup de suspense samedi soir, peux-tu nous faire un petit résumé de cette victoire importante contre Rennes?

P.J. : Je suis fier de mes joueurs pour le gain de ce match à très beau suspens. Quel engagement ! Le public ne s’est pas trompé en accompagnant et applaudissant tout au long du match. Quatre victoires de suite et un maintien dans la première partie du classement c’est une juste récompense, fruit du travail réalisé au quotidien et ce malgré une semaine très compliquée.

L’idée de départ, c’était de montrer nos intentions sur un match à domicile. Nous faire respecter ! Nous sommes la troisième attaque et la quatrième défense de cette poule, ce n’est pas un hasard. Nous sommes partis tambours battants pour marquer 30 points à la fin du premier quart temps, mais avec une défense en mode insouciance. Alex et Niko ont porté l’équipe à bout de bras, mais c’est ce qu’ils font tous les jours à l’entrainement. La prestation des autres n’a pas subit d’éclairage spécifique, mais chacun a fait son travail comme Killian en ne jouant que quelques secondes, ou les 9 rebonds de Babacar.

C’est une victoire méritée et qui en appelle d’autres…

 

Quels ont été les points positifs révélés lors de cette rencontre?

P.J. : Une quatrième victoire de suite en championnat, 24 fautes provoquées et 29 lancers francs tentés. Le pourcentage aux tirs a enfin répondu présent : 62% à 2 pts et 50% à 3 pts. J’ai trouvé que notre Press avait aussi bien fonctionnée.

 

Les lancers francs restent la bête noire de l’équipe, mais quels sont les autres points négatifs à corriger impérativement d’après toi?

P.J. : C’est vrai que c’est notre talon d’Achille. Nous tournons à 64% sur la saison et ce soir nous faisons 60%. Ce sont des pourcentages faibles mais nous sommes proches de la vérité car il nous faudrait arriver à 72/75%. Sur ce match, cela nous aurait apporté 5/6 points de plus. Nous proposons énormément de séances de tirs et nous allons continuer, car c’est la seule réponse. Avec des matchs qui risquent d’être serrés, il nous faut performer ce secteur. Le contrôle des pertes de balle est aussi essentiel car 18 c’est beaucoup trop. La défense et encore la défense, notamment au niveau des aides et dans la confiance en son partenaire.

 

C’est un déplacement compliqué qui vous attend samedi, à Tours. Où en est ton effectif et comment vas-tu préparer ce match?

P.J. : David va être éloigné des terrains encore quelque temps mais Marc-Antoine, sauf erreur, est annoncé pour samedi prochain. Wait and see !

Tours, c’est la plus grosse armada sur le papier mais ils sont troisièmes avec cinq défaites au compteur. A nous de bien préparer ce match comme à l’aller, rencontre que nous aurions pu emporter. Ils ont déjà perdu à domicile donc c’est tout à fait possible et j’espère que leur défaite contre Angers va les mettre dans un certain doute. Sur un plan stratégie, en tout premier lieu performer l’équipe sur le bloc défensif et donner le maximum de confiance sur les séances de tirs. La fatigue du voyage sera aussi un facteur essentiel car il y a 500kms à faire juste avant le match.

 

Merci Pascal, et bonne semaine de travail à toute l’équipe !