ABBR // LAVAL : LE DEBRIEF…

Share on Google+Share on Facebook

laval

C’est avec l’infirmerie bien pleine (5 blessés), que les Berckois recevaient Laval samedi soir. Et c’est sans pression qu’ils ont déroulé leur basket, superbement épaulés par trois jeunes du club. Très adroits dans la raquette et à longue distance, les locaux se sont imposés sur un score sans appel 102 à 74 ! Et pour parfaire à la fête, cette victoire envoie l’ABBR directement à la 4ème place au classement ! Petit debrief du match avec le coach Pascal Jullien.

 

Malgré un effectif fortement réduit, vous nous avez régalé face à Laval ! Peux-tu nous faire un petit résumé du match?

P.J. : J’ai disposé de l’effectif le plus réduit possible : 5 joueurs valides, soit 5 blessés !! Nous sommes la seule équipe à subir ce traitement, et ce depuis bien longtemps. A cela, vous ajoutez un Lawrence qui n’a pas mis les pieds à la salle de la semaine (malade) et vous pouvez imaginer les conditions de préparation… Même Pierre, de l’équipe B, qui devait nous accompagner, s’est blessé avec son équipe en levée de rideau. Fort heureusement, j’ai pu compter sur Thibaut, Thomas et Lucas qui ont participé, sans trembler, à la victoire. Laval s’est aussi présenté amoindri ce qui a quelque peu rééquilibré les effectifs. J’avais demandé de jouer en 24 secondes avec un minimum d’engagement défensif et offensif sur la première mi-temps, ceci afin de gérer les fautes et la fatigue. Ce plan de jeu a parfaitement fonctionné d’autant que leur passage en zone en début de troisième quart temps a anéanti leurs espoirs et nous a propulsé vers cette formidable issue. Un match gagné de fort belle manière grâce, entre autre et pour une fois, à une adresse aux tirs digne de ce nom et seulement 7 balles perdues.

Quels ont été les points forts de tes joueurs samedi soir et les points positifs du jeu proposé ?

 P.J. : Une heure avant la rencontre, j’ai trouvé que les joueurs étaient vraiment bien détendus dans le vestiaire, à l’inverse de moi. Puis, à l’issue de mon breefing, j’ai senti la sérénité et une force accouplée se dégager de chacun. Les consignes de garder un maximum de force pour le troisième et le quatrième quart temps n’ont laissé aucun espoirs aux Lavallois. La présence de Thibaut a aussi permis de donner une rotation ô combien importante. Pour Thomas et Lucas, c’est une belle récompense pour des jeunes toujours prêts à compléter l’effectif à l’entraînement.

Quels sont les points qu’il aurait fallu améliorer?

P.J. : Tout a été positif samedi : un 133 d’évaluation pour l’équipe, gagner de 28 points sur un score fleuve, reprendre le goal-average et la communion avec le public. C’est pour tous une juste récompense d’être quatrième. A nous de tenir bon, car finir à cette place serait un accessit respectable après cette saison marquée par de trop nombreuses blessures, et pas des moindres. Même si je suis derrière chaque joueur en souffrance, j’ai une pensée toute particulière pour Lionel.

La trêve Coupe de France ce weekend tombe bien, elle va permettre à ton équipe de récupérer un peu. Peux-tu nous faire un petit point sur l’infirmerie? Quelles sont les blessures, où en sont les joueurs dans leurs soins et surtout quand va-t-on les revoir sur le terrain?

 P.J. : Oui, les gars ont besoin de récupérer physiquement et mentalement. Je suis vraiment mal placé pour parler de l’infirmerie. Tout est fait par le staff médical pour que les joueurs reviennent à l’entraînement. D’après les informations que j’ai de la part des joueurs, mais avec un maximum de prudence, je dirai que pour le match de Calais, Jérôme et Marco (voir Killian) devraient faire leur retour et pourquoi pas David. Lionel doit repasser des examens à la fin du mois, il est entre de bonnes mains. Wait and see…

 

Merci Pascal et souhaitons un bon rétablissement à nos joueurs !

Le match de samedi a été l’occasion de souligner les belles entrées des jeunes du club : Thibaut, Thomas et Lucas. Ils ont assuré leurs rotations, à l’image de leur investissement depuis le début de la saison. Toujours disponibles et prêts à rendre service, le club a de la chance de pouvoir compter sur des jeunes investis.

laval1

laval3

laval4