ABBR / AURORE VITRE: LE DEBRIEF

Share on Google+Share on Facebook

vitre

Match compliqué pour l’ABBR ce samedi soir à la maison face à Vitré. Dominés en première période, (35-46 à la mi-temps), les hommes de Pascal Jullien ont finalement su rebondir et revenir au score (56-56 fin du 3ème quart temps) mais ont fini par s’incliner 70 à 72. Petit débriefing de ce match avec notre coach Pascal Jullien.

 

Peux-tu nous faire un petit débriefing sur le match de ce week-end face à Vitré ?

P.J. : Je n’ai pas obtenu le fruit de la revanche. Nous avons fait un gros boulot cette semaine notamment Franck et Arnaud, c’est rageant !! Les garçons ont réagi avec force lorsqu’il était encore temps de le faire. On peut leur reprocher d’avoir tardé mais ils l’ont fait et c’est un point important pour moi. Nous sommes revenus dans le match  à l’entame du quatrième quart temps mais en laissant beaucoup trop de force et de lucidité dans la bataille. Il fallait continuer sur ce même rythme afin de ne pas leur redonner d’air. En manque d’agressivité, nous avons laissé Vitré reprendre la mesure sur le match et c’est bien comme ça qu’ils ont gagné. Le manque de fautes provoquées lors du quatrième quart temps ne nous permet pas d’obtenir des lancers francs même si dans ce domaine ce fût une déception samedi. Un fait d’arbitrage me laisse aussi un goût amer dans le quatrième quart temps : comment n’y a t’il pas de faute antisportive sur Kévin dans la raquette ? Le joueur commet la faute en étant derrière lui et n’a qu’une idée en tête, stopper la position préférentielle en « frappant » le bras, même si c’est sans volonté de blesser Kévin.

 

Quels sont les aspects positifs à retenir de ce match ?

P.J. : La réaction défensive dans le deuxième quart temps et tout au long du troisième. Le public ne s’y est pas trompé en encourageant la team afin de jouer son rôle de sixième homme. Voilà de quoi les joueurs ont besoin, car croyez moi, il y a de vrais combattants dans cette équipe !!

 

Quels sont les aspects négatifs de ce match ?

P.J. : La défaite, bien évidemment, car nous méritions aussi de le gagner ce match. Si nous l’avions emporté, Mike (GONSALVES, coach de Vitré) m’aurait félicité à coup sûr. Ensuite lorsque l’on perd de 2 points, il y a de nombreuses réponses : blocage au rebond, arbitrage, adresse aux tirs, rotations défensives, pertes de balles mais bien évidemment samedi soir c’est notre 10/21 aux lancers francs qui est la très mauvaise stat de la soirée, notamment à domicile. Une fois de plus des blessures : j’attends le retour pour Marco (touché à la cuisse). Je suis attristé pour Babacar qui fait des efforts tous les jours pour revenir à son niveau, mais il souffre d’une lombalgie aiguë très handicapante.

 

Peux-tu nous parler un peu du prochain match, à Poissy ?

P.J. : Il va falloir courir défensivement samedi prochain. Sur le scouting réalisé ce dimanche contre Vanves et Angers, j’ai noté que c’est une équipe peu préoccupée par la mise en place du jeu offensif mais bien par le nombre de possessions à jouer. Ils sont pendant 40 minutes dans l’agressivité vers le panier et le 1 contre 1, les meneurs de jeu en premier plan. C’est leur première force offensive et en défense c’est l’impact physique dans les duels avec ou sans ballon.